Plan d'action

2012-2016 est la période de mise en œuvre du nouveau Plan d’action de l’APESS ; celui-ci a été élaboré à Gourcy à 140 km au Nord de Ouagadougou, au Burkina Faso, au cours d’un atelier tenu du 19 au 28 septembre 2011.

L’objectif global  du Plan d’action 1012-1016 de l’APESS est : « Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des éleveurs en Afrique de l’Ouest et du Centre », et son objectif spécifique est, « La promotion d’un élevage familial moderne de vie pour une société de bien-être dans le cadre des exploitations familiales ».

Le nouveau programme quadriennal de l’APESS est une traduction en programme d’activités de son Document d’Orientation Stratégique ; et comme celui-ci, il s’articule autour des quatre axes fondamentaux, avec des activités et des sous activités à mener en vue d’atteindre les principaux résultats suivants:

Au titre de l’Axe 1 : la transformation de l’élevage dans les exploitations familiales des éleveurs, trois résultats sont escomptés :

· Le système de production familiale basé sur l’élevage lié à la tradition est amélioré ;

· La contribution des familles d’éleveurs à la richesse locale et nationale a augmenté ;

· Les espaces et ressources pastoraux sont définis, reconnus et protégés au niveau local, national et sous-régional.

Au titre de l’Axe 2 : la coopération à l’intérieur de la famille et avec les autres acteurs de la société, deux résultats sont escomptés :

· L’implication des jeunes et des femmes dans la gestion et la prise en main des exploitations familiales est effective ;

· Les relations intercommunautaires sont apaisées.

Au titre de l’Axe 3 : l’augmentation de l’influence des éleveurs dans la conduite de l’élevage, deux résultats sont escomptés :

· La représentativité des éleveurs membres de l’APESS dans les sphères de décision aux niveaux local, national et régional est améliorée ;

Au titre de l’Axe 4 : la constitution d’une véritable "MAISON DES CONNAISSANCES" (« suudu andal ») pour les éleveurs, deux résultats sont escomptés :

· Les savoir-faire, les savoirs-être et les compétences des éleveurs membres de l’APESS sont reconnus et valorisés ;

· Une réflexion et des propositions sur la transformation de l’école et son adaptation aux exigences de l’élevage sont réalisées.

Ce programme met aussi un accent particulier sur :

· l’administration, la gestion et le suivi-évaluation qui sont à assurer de manière (plus) efficace ;

· la communication interne et externe de l’APESS qui est à améliorer.

Le nouveau programme de l’APESS, qui a été chiffré et dont les indicateurs de performances ont été arrêtés, couvre la totalité de sa zone d’intervention ; l’atelier au cours duquel il a été élaboré a regroupé, en plus d’une personne ressource externe, 21 leaders et techniciens de l’APESS.

Téléchargement

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP