72 heures de « noces d’argent » pour l’APESS à Dakar !

cette commémoration a été placée sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Mohammed BOUN Abdallah DIONNE, Premier Ministre du Sénégal ; elle a réuni, en plus des leaders et membres de l’APESS, et des autorités sénégalaises, les multiples et divers partenaires dans le domaine de l’élevage : les organisations sœurs, les services de recherche agricole, les organisations et les organismes sous régionaux, les partenaires techniques et financiers, et les responsables au premier niveau des ministères ayant en charge l’élevage dans l’espace de l’APESS qui couvre 13 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 04 décembre 2014 au CICES de Dakar sous la présidence de Madame Aminata Mbengue NDIAYE, Ministre de l’Elevage et des Productions Animales du Sénégal, qui avait à ses côtés son homologue du Niger, Monsieur MAHAMAN EL HADJI OUSMANE.

En cette année 2014, Année Internationale de l’Agriculture Familiale, la célébration des  25 ans de l’APESS a visé à mettre « L’élevage familial, au cœur des enjeux de l’Afrique de l’Ouest et du Centre » avec pour noble finalité de participer à « Réconcilier souveraineté alimentaire, intégration régionale et développement durable !» ; à cet effet, deux séquences ont marqué cet événement : d’abord une série de conférences thématiques, les 04 et 05 décembre 2014 au CICES, puis, le 06 décembre, le couronnement, avec la tenue d’une table ronde ministérielle mettant dans un face-à-face fécond, politiques et partenaires financiers d’une part et, d’autre part, producteurs et techniciens ayant en main, le fruit de leur cogitation des deux jours précédents.

 

Au titre des conférences thématiques, il y en a eu cinq au total sur les thèmes suivants :

 

  1. L’élevage familial : caractérisation, diversité, atouts et contraintes
  2. Les politiques d’élevage : leurs visions, points forts, points faibles, et priorités ; les dimensions régionales dans les politiques d’élevage ; le financement des politiques d’élevage
  3. Le rôle de la recherche-développement pour accompagner la transformation de l’élevage familial : Comment améliorer le dialogue entre chercheurs et éleveurs ? Quel apport des plateformes d’innovation à la connaissance?

4. Moderniser la commercialisation et répondre à l’évolution de la demande : quels rôles pour les organisations d’éleveurs dans les démarches interprofessionnelles nationales et régionales ?

5. Education et formation : des enjeux majeurs pour les populations mobiles

 

De la table ronde ministérielle :

Madame Aminata Mbengue NDIAYE, Ministre de l’Elevage et des Productions Animales du Sénégal, Représentant son Premier ministre, a présidé le stravaux de cette table ronde ministérielle. Elle  avait à ses côtés son homologue de la République du Niger, Monsieur MAHAMAN EL HADJI OUSMANE, le Directeur Exécutif de l’ARAA, représentant la Commission de la CEDEAO, le Directeur Général de la CEBEVIRHA, le Directeur Exécutif du Hub Rural, le Vice-Président de l’APESS.  Il est à souligner aussi la présence du Secrétaire Général du Ministère en charge de l’Education du Burkina, du Directeur du Développement Pastoral représentant le Ministre de l’Elevage et de l’Hydraulique du Tchad et du Conseiller Technique du Ministre des Ressources Animales du Burkina représentant son Ministre. Retenons que ce fut un moment d’échanges directs, francs et de traçage de meilleures pistes pour l’élevage, les éleveurs et les populations ouest et centre africaines. (Voir l’article « La table ronde ministérielle des 25  ans de l’APESS ».

A l’ouverture des festivités au CICES tout comme à l’ouverture de la table ronde au Grand Théâtre National, c’est Monsieur Amadou Hamadoun DICKO, Premier Vice-président de l’APESS, Émir de Baraboulé (Burkina Faso) qui a remercié les autorités sénégalaises, exprimé sa gratitude et celle de l’ensemble de l’association aux partenaires et salué les sœurs et frères éleveurs du Sénégal ; il a aussi félicité et encouragé les leaders, les membres et techniciens de l’APESS avant de, à chaque occasion, souhaiter un joyeux anniversaire à tous dans la cohésion, la détermination et l’ouverture aux autres.

Téléchargement

Version en Français


Télécharger ici

English version


Download here

Version en Fulfulde


Télécharger ici

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP