Voici les conclusions de la 23ème AG de APESS !

Les conclusions de la 23ème assemblée générale de APESS tenue du 1er au 06 juin 2015 à Bobo Dioulasso, sous le thème « NOS RESPONSABILITÉS » ont été riches, fortes et diversifiées ; leur intégralité :

La 23ème assemblée générale de l'APESS, qui s'est déroulée à Bobo Dioulasso (Burkina Faso) du 1er au 6 juin 2015, avait pour objectif de remettre le Document d'Orientation stratégique de l'APESS adopté par l'AG de Thiès au centre de toute l'action de l'APESS, de clarifier les responsabilités et rôles de chacun, et de prendre des engagements à tous les niveaux de l'association pour réaliser la vision des éleveurs. Pour se faire, l’Assemblée a pris sept résolutions:

Résolution 1 : généraliser la connaissance et l'utilisation du DOS

La veille sur la situation de l'élevage et sur les politiques réalisée par les CELLULES NATIONALES DE COORDINATION dans 9 pays confirme l'analyse des réalités de l'élevage faite dans la première partie du DOS, et la pertinence de la vision et de la stratégie définies dans les parties suivantes. En conséquence, l'assemblée a pris la résolution de renforcer à tous les niveaux l'appropriation de ce document maintenant traduit en anglais et dans la principale langue des éleveurs liés à la tradition. Des initiatives ont été ou seront prises par
les CNC et les CRIPA pour poursuivre cette traduction dans d'autres variantes ou langues utilisées par les éleveurs sur l'espace APESS (pulaar, haoussa, arabe, portugais).

Résolution 2 : prendre des engagements pour exercer ses responsabilités

La réalisation de la vision inscrite dans le DOS ne sera possible que si les différents acteurs de l'APESS (les membres, les Bureaux de zone, les Bureaux de région, les Cellules nationales de Coordination, le Conseil d'Administration, le secrétariat général et les CRIPA) d'une part prennent les responsabilités qui leur reviennent et d'autre part prennent des engagements concrets pour les exercer. L'AG de Bobo a défini ces engagements et les a inscrit dans une charte des engagements à tenir d'ici la prochaine AG pour commencer à réaliser la vision inscrite dans le DOS. Chacun a pris la résolution de respecter ces engagements.

Résolution 3 : étendre l'organisation

Pour renforcer le pouvoir d'action de l'APESS, l'AG recommande aux  CNC et aux Bureaux de Région d'étendre l'action de l'APESS à travers la création de nouvelles zones et la vente de cartes qui seront mises à la disposition des zones par le secrétariat général à travers les CNC et les Bureaux de région.

Résolution 4 : engager les membres à renforcer leur association

L'assemblée recommande à chaque membre d'APESS de s'impliquer dans la vie de leur organisation en participant aux activités proposées par les Bureaux de zone et en prenant des responsabilités dans l'association. Elle a fixé les taux de cotisation et des modalités de contribution permettant à chacun de participer financièrement à la vie de l'association et elle invite chacun à s'acquitter de ses cotisations.

Résolution 5 : créer un espace spécifique pour les femmes dans l'association

L'assemblée a permis de recueillir des idées sur la forme et le contenu de cet espace. Elle mandate le Conseil d'Administration pour analyser et concrétiser ces idées d'ici la prochaine AG.

Résolution 6 : faire reconnaître sur le plan juridique les différentes instances de l'association

Actuellement, seule l'association internationale dispose d'un statut lui donnant pleine capacité juridique. Les instances qui représentent l'association au niveau national, régional et local ont besoin d'une reconnaissance légale pour porter la parole des éleveurs à leur niveau et pour avoir la capacité juridique leur permettant de conduire et gérer leurs activités. L'assemblée donne mandat au CA et à son Secrétaire général pour identifier le type de statut qui permettra à ces instances de mieux représenter l'APESS et les éleveurs aux différents niveaux conformément aux différentes législations nationales, tout en préservant l'unité de l'association. Elle leur demande de faire connaître aux CNC, Bureaux de Région et Bureaux de zone les démarches qu'elles doivent entreprendre pour obtenir leur reconnaissance. Elle recommande à ces différentes instances d'entreprendre rapidement selon les indications données les démarches qui leur permettront de se mettre en conformité avec la Loi de leur pays.

Résolution 7 : encourager chaque membre de l'APESS à exercer pleinement ses droits et ses devoirs citoyens

Pour se faire reconnaître leurs droits par la société, les éleveurs doivent remplir leurs devoirs vis à vis d'elle. L'Assemblée recommande à chaque membre d'APESS de faire établir les actes d'Etat civil concernant tous les membres de leurs familles, de  faire établir des cartes d'identité, de s'inscrire sur les listes électorales et de participer aux élections, de payer les taxes et impôts dont ils doivent s'acquitter. Elle recommande aux Bureaux de zone d'assister leurs membres dans leurs démarches.

L'Assemblée, Bobo Dioulasso, le 7 juin 2015

Tous les travaux de la 23ème AG de APESS ont été conduits par (de gauche à droite sur la photos) :

1. El Hadj Youssoufa Yaya, Président de la Cellule Nationale de l’APESS au Cameroun,

2. Amadou Hamadoum DICKO ; 1er Vice-président de APESS,

3. Ousmane Modi BA, 2ème Vice-président de APESS,

4. Anta Dadel BA, Représentante des femmes APESS.

 

Téléchargement

Version en Français


Télécharger ici

English version


Download here

Version en Fulfulde


Télécharger ici

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP