23ème AG : Retour à la ville natale pour APESS !

Du 1er au 06 juin 2015 à Bobo Dioulasso, APESS a tenu sa 23ème assemblée générale ordinaire sous le thème « NOS RESPONSABILITÉS » ; comme ses précédentes, elle a réuni :

 

· Ses éleveurs membres avec leurs leaders venus, entre autres contrées, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal et du Tchad ;

· Ses personnes ressources (techniciens) venus de son Secrétariat Général à Ouagadougou et de ses centres régionaux de Dori (Burkina Faso) , Garoua (Cameroun) et Thiès (Sénégal) ;

· Ses amis divers de profils et de provenance (politiques, techniques, coutumiers, et religieux de plusieurs pays) ;

· Les représentants de ses partenaires techniques et financiers ;

· Les notabilités dans le monde des éleveurs de la région d’accueil ;

· Des artistes du monde des éleveurs.

 

Cette année les travaux qui se sont déroulés dans les salles de conférence du Centre MURAZ de Bobo Dioulasso ont été placés sous le thème « NOS RESPONSABILITÉS » ; en fait ce fut l’atteinte de l’apothéose d’un processus entamé il y’a un semestre  et qui ambitionne de relancer APESS avec comme points d’appui ses Cellules Nationales de Coordination (CNC) crées suite à la 22ème AG tenue en 2013 à Thiès au Sénégal.

De la cérémonie d’ouverture : après le mot de bienvenue du Haut Commissaire du Houet et Président de la Délégation Spéciale de Bobo Dioulasso dont celui-ci fait office de Maire et le discours d’accueil aux participants du 1er Vice-président de l’APESS, c’est le Ministre des Ressources Animales (MRA) du Burkina Faso, Monsieur Jean-Paul ROAMBA qui a prononcé le discours officiel d’ouverture de la 23ème assemblée générale de ordinaire de APESS ;  le Ministre a, au cours de son intervention, salué «la qualité du leadership de l’APESS dans la représentation des éleveurs d’ici et d’ailleurs ; en effet, par sa longévité, son rayonnement et ses acquis engrangés, APESS s’est, au fils des ans, imposée pratiquement comme la seule organisation unitaire de producteurs ruraux à l’échelle du continent ». Il a aussi dans son discours tenu à saluer l’élection du Président de l'APESS, le Général à la retraite Muhumadu BUHARI, à la tête de la République fédérale du Nigéria ; « chers éleveurs membres de l’APESS, ceci est aussi une preuve que vous avez de la vision en leadership pour l’avoir repéré et cru avant bon nombre de personnes » a-t-il ajouté. Le Ministre des Ressources Animales du Burkina Faso a terminé son discours en félicitant APESS pour le choix du thème (NOS RESPONSABILITÉS) de sa 23ème AG.

Il faut souligner que le Ministre des ressources animales avait à ses côtés son collègue de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation du Bukina Faso, Monsieur Samadou COULIBALY. Ce fut une occasion pour ce ministre burkinabè de renouveler à APESS son soutien indéfectible dans toutes les actions qui concourent à une meilleure prise en charge des populations pastorales dans le domaine de l’éducation / formation.

 

 

 

Des travaux : quatre temps forts, dont trois sous forme de questionnements, ont marqué la 23ème AG de APESS :

1. pourquoi devons-nous prendre nos responsabilités ?

2. comment repérer les responsabilités et les rôles de chacun au sein de APESS en valorisant le document d'orientation stratégique?

3. quels engagements prendre d’ici à l'AG 2017 pour assumer ses responsabilités ?

4. temps de l’assemblée statutaire (avec la présentation du rapport moral et financier du Secrétaire Général, l’examen des idées pour une mise en place d’un espace pour les femmes au sein de l’association et des questions diverses). Voir les conclusions dans les deuxième et troisième articles de « LA UNE ».

De la cérémonie de clôture : elle a été particulièrement marquée par la lecture et la signature par les différentes composantes de l’association d’une « charte des engagements pour réaliser la vision de APESS. » ; de l’animation musicale entrecoupée de lecture de poèmes ont ponctué la cérémonie avant que le mot d’au revoir aux participants ne soit prononcé par le 1er Vice-président de APESS. Voir les conclusions dans le deuxième article de « LA UNE ».

Retenons que APESS a été fondée en 1989 à Bobo Dioulasso (d'où le titre : Retour à la ville natale pour APESS !)

Téléchargement

Version en Français


Télécharger ici

English version


Download here

Version en Fulfulde


Télécharger ici

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP