Première session du Comité d’Orientation du PREPP

La première session du Comité d’Orientation du PREPP s’est tenue les 22 et 23 juin 2015 à Niamey capitale du Niger. Lancé officiellement le 30 mai 2014 à Natatingou dans le Nord Bénin, le PREPP, Programme Régional d’Education et Formation des Populations Pastorales en zones transfrontalières, après un an de parcours, se devait de réunir son instance de voûte qu’est son Comité d’Orientation.

L’objectif de la réunion était de discuter des enjeux majeurs liés à la mise en œuvre du PREPP et d'échanger sur la stratégie de promotion d'un système d'éducation et de formation professionnelle des populations pastorales dans le cadre de la mobilité. De façon plus spécifique, il s'agissait de : (i) présenter le contexte actuel de la transhumance dans les zones d'intervention du PREPP ; (ii) dresser le bilan exhaustif et critique de la mise en ouvre du Programme ; (iii) approfondir la réflexion sur la stratégie d'intervention du PREPP, dans sa composante éducation et formation professionnelle ; (iv) définir les grandes orientations en termes d'amélioration de l'offre éducative ; et (v) proposer des stratégies pour un soutien effectif du programme par les Etats et les institutions sous-régionales.

Placée sous le patronage de Monsieur MAHAMAN EL HADJI OUSMANE, Ministre de l’Elevage du Niger, la première session du Comité d’orientation du PREPP a réuni des officiels étatiques de haut niveau venus des divers pays de l’espace du programme : Bénin, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Togo ; elle a aussi connu la présence de ses nombreux partenaires tant techniques que financiers : DDC, ICI, IPAR, Corade, Pamoja, ADRB (Tchad), Andal & Pinal (Burkina) , CDD (Togo), Delta Survie (Mali), GNAP (Mauritanie) et Potal men (Bénin).

La cérémonie officielle d’ouverture a été marquée par l’allocution du Ministre nigérien de l’Elevage dont voici quelques extraits :


« Le Niger est fier de l’honneur que l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS)  lui fait en lui demandant d’abriter la présente rencontre et  nous sommes heureux mesdames et messieurs  de vous accueillir ici à Niamey. »


« Qu’il me soit également permis de remercier les initiateurs de cette rencontre et particulièrement la coopération suisse qui, à travers APESS nous a offert ce cadre de rencontre et d‘échanges qui nous permettra sans nul doute d’ouvrir de nouvelles pages mémorables de l’Education et la Formation des populations pastorales transfrontalières. »


« En choisissant Niamey pour abriter les travaux du présent atelier, vous me donnez l’occasion de partager avec vous mon souhait, qui est également votre vœu et notre devoir à tous aujourd’hui, celui de voir l’éducation difficile à jamais révolue pour les enfants de plus de 20 millions d’hommes et de femmes pasteurs qui vivent du pastoralisme et contraints donc à la mobilité en vue de la recherche d’un mieux être. »


« Force est de constater que les communautés pastorales de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, de part la nature de leurs activités et de leur mode de vie caractérisé par la mobilité, sont souvent marginalisées par les systèmes éducatifs classiques, généralement conçus pour les populations fixes et qui ignorent le plus souvent les besoins éducatifs des communautés mobiles.

Donner une éducation formelle aux enfants des éleveurs afin qu’ils puissent acquérir les mêmes connaissances que les enfants d’autres couches socioprofessionnelles en milieu rural ou urbain reste un des enjeux et défis majeurs à relever. »


Les travaux du comité d’Orientation ont porté sur les points principaux suivants :

La présentation d’une vue d’ensemble des enjeux et défis du pastoralisme ; celle-ci a abouti à l’examen de la problématique de l’éducation / formation avec le PREPP comme alternative.

L’examen des deux distinctes stratégies (Reflect et PdT) dans l’éducation de base usitées par le PREPP.

L’examen de la stratégie de mise en œuvre du Développement des Compétences Techniques et Professionnelles (DCTP) dans le PREPP avec la question du référentiel des métiers pastoraux.

L’évaluation de la stratégie de la mise en œuvre des Comités transfrontaliers dans le cadre de la promotion de la coopération transfrontalière.

Un panel des décideurs politiques afin de voir comment comment ceux-ci pourraient accompagner au mieux le programme.

A la fin des travaux, Mme Mary Luce Fiaux Niada, Conseillère régionale Education et Formation de la DDC à Cotonou et Mme Boly/Barry Koumba, modératrice générale des travaux  et ancienne Ministre de l ‘Education Nationale et de l’Alphabétisation du Burkina, ont exprimé leur grande satisfaction des résultats obtenus ; pour Mme Mary Luce Fiaux Niada, « le portage politique du PREPP est à présent assuré ».

Le Secrétaire Général de l’APESS, Dr Ibrahima ALIOU, a, au nom du Conseil d’Administration de son association,  exprimé sa profonde gratitude à l’ensemble des partenaires du PREPP ; il a invité les Etats et les institutions de l’espace du Programme à prendre des mesures idoines en vue de la perinnisation des actions spécifiques d’Education / Formation en faveurs des populations mobiles parce que « l’Education est un droit pour tous ».

Téléchargement

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP