Les CNC du Pôle Centre-Ouest de l’APESS se musclent pour les plaidoyers.

Du 14 au 16 décembre 2015 il s’est tenu à Kombissiri (40 KM au Sud de Ouagadougou) un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer au profit des membres des Cellules Nationales de Coordination (CNC) du Pôle Centre-Sud de l’APESS qui couvre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Cet atelier a été organisé dans le cadre de la mise en œuvre par l’APESS des activités du projet GALO (Gouvernance Associative et Leadership des Organisations d’éleveurs) financé par l’Union Européenne et mis en œuvre en partenariat avec le GRET ; il été animé par Imma De Miguel d’OXFAM. Il faut souligner qu’OXFAM est depuis quelques années un partenaire de l’APESS dans les actions de plaidoyer notamment dans le cadre de la « Campagne CULTIVONS ».

Il faut souligner que l’atelier a été financé par la Fondation de France à travers le projet PENAO (Plaidoyer des Éleveurs pour Nourrir les villes d’Afrique de l’Ouest) ;  le PENAO est en synergie d’action avec le GALO dans l’accompagnement des leaders de l’APESS à la recherche d’une plus grande prise en compte de leurs préoccupations dans les politiques publiques.

 

 

 

Au cours d’une sobre cérémonie d’ouverture de l’atelier, le 1er Vice-président de l’APESS, Monsieur Amadou Hamadoun DICKO, à souhaité la bienvenue et prodigué des conseils à tous les participants ; au nom du Conseil d’Administration, il a encouragé la formatrice Imma De Miguel à dispenser sans retenue ses connaissances en plaidoyer aux participants avant d’adresser ses félicitations

à El Hadj Modibo Oumarou, Coordinateur du CRIPA/APESS de Dori et à Mme Hindatou Amadou, Coordinatrice du projet GALO au Secrétariat Général de l’APESS.

-  Les membres des CNC de l’APESS au Burkina, au Mali et au Niger connaissent aujourd’hui mieux l’importance du plaidoyer dans le cadre de leurs actions et responsabilités et en relation avec l’axe 3 du DOS ;

Aux termes de 72 heures d’intenses travaux les participants ont atteints les résultats qui étaient attendus de cet atelier :

-  Les participants à la formation ont acquis des techniques de plaidoyer;

-  Les participants savent faire la différence entre les actions à mener à différents niveaux d’intervention et ont bien saisi leur rôle et responsabilité dans la défense des intérêts de leurs membres.

-  Un apprentissage de choix de thèmes et de planification de plaidoyers dans leurs pays respectifs en fonction de leur réalité a été effectué.

L’ensemble des participants s’est réjoui de ce renforcement de capacité et s’est engagé à mettre en œuvre de manière idoine et bénéfique leurs nouveaux acquis et ce au profit de l’ensemble des membres de l’APESS dans leurs pays.

Le 1er Vice-président de l’APES, le Coordinateur du CRIPA de Dori et la Coordinatrice du projet GALO ont tous exprimé solennellement leur entière satisfaction à la formatrice qui, elle, a réaffirmé sa constante disponibilité à accompagner l’APESS. Les 1er Vice-président de l’APESS a encouragé les bénéficiaires de la formation à se mètrent résolument au travail pour des victoires toujours plus éclatantes de l’APESS.

Par Hamidou TIEMOGO

Téléchargement

Echos du PRAPS

Bulletin Trimestriel d’information du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel N° 003 Juillet-Août-Septembre 2016
Télécharger ici

Dans la presse

  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
prev
next

RFI : LE COQ CHANTE La foire du fourrage de Thiou, au Burkina Faso Par Sayouba Traoré

Diffusion : dimanche 19 avril 2015 Thiou est une cité à mi-chemin entre Ouahigouya, capitale de la région du Nord au Burkina Faso, et Koro, la première ville malienne après la ...

Lire la suite...

LESAHEL.ORG : Rencontre de haut niveau de l’Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en Savane (APESS) : Pour des actions concertées en vue de booster l’élevage dans la région

2 mars 2015. Le ministre de l’Elevage, M. Mahaman El hadji Ousmane, a présidé, hier au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture des ateliers pour la capacitation et ...

Lire la suite...

Burkina Faso : COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE : LE COMITÉ D’ÉDUCATION ET DE FORMATION DES POPULATIONS PASTORALES BURKINA-MALI INSTALLÉ

Coopération transfrontalière : le comité d’éducation et de formation des populations pastorales Burkina-Mali installé lundi 2 février 2015 L’association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS) a mis en...

Lire la suite...

Sud Quotidien : RELATIONS HEURTEES ENTRE ELEVEURS ET AGRICULTEURS

L’EDUCATION ET LA FORMATION POUR REGLER LES CONFLITS   Par Chérif FAYE | 05/12/2014 | 09H09 GMT Dans son souci de régler les conflits qui surviennent assez souvent en Afrique entre les éleveurs ...

Lire la suite...

LE SOLEIL : D’après l’Apess : Il est possible de moderniser l’élevage sans sacrifier les dimensions culturelles

SATURDAY, 06 DECEMBER 2014 15:44 par Abdou Diaw Face aux mutations qui affectent son secteur, l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) s’est dotée d’une vision, ...

Lire la suite...

Sud Quotidien : L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION

25E ANNIVERSAIRE EN PROMOTION DE L’ELEVAGE EN AFRIQUE L’APESS ETALE SA NOUVELLE VISION Chérif FAYE | 04/12/2014 | 10H57 GMT L’association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess) est à ...

Lire la suite...

10 ANS APRÈS LA DÉCLARATION DE MAPUTO: PAYSANS ET ÉLEVEURS D’AFRIQUE, DE L’ESPOIR À LA DÉSILLUSION

News image

Ceci est une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, parvenue à notre rédaction par l’intermédiaire d’Oxfam. Des partenaires de l’ONG, qui ont signé la lettre, ...

Lire la suite...

MEDIATHEQUE

Nos partenaires

 

Partenaires dans le cadre du PREPP