24ème AG de l’APESS

Du 23 au 28 octobre 2017, il s’est tenu à Yaoundé au Cameroun la 24ème Assemblée Générale de l’APESS.

L’instance suprême des éleveurs APESS s’est tenue sous le thème « « les jeunes et la transformation de l’exploitation familiale : nos responsabilités en tant qu’éleveurs liés à la tradition » » ; elle s’est déroulée sur 6 étapes majeures :

  1. La cérémonie officielle d’ouverture,
  2. Les travaux,
  3. L’amendement des textes fondamentaux en AG extraordinaire,
  4. Le renouvellement du Conseil d’Administration,
  5. La cérémonie de clôture,
  6. Les soirées culturelles.

A. De la cérémonie d’ouverture :

Elle s’est déroulée dans la matinée du lundi 23 octobre 2017 au Palais des Congrès de Yaoundé. Au présidium et aux côtés de Monsieur Amadou Hamadoum DICKO, 1er Vice-président de l’APESS, il y avait 4 membres du Gouvernement camerounais :

  • Le Dr TAIGA, Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales ;
  • Henri Eyebe Ayissi, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural ;
  • Issa Tchiroma Bakary, Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement ;
  • Mme Youssouf Adidja Alim, Ministre de l’Education de Base.

Trois (3) interventions ont ponctué la cérémonie animée par des artistes musiciens du Cameroun et du Nigéria :

  1. Un mot d’accueil des participants dit par le 1er Vice-président de l’APESS,
  2. Un discours de l’APESS livré par son Secrétaire Général, le Dr Ibrahima Aliou,
  3. Un discours officiel d’ouverture prononcé par le Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales du Cameroun.

B. Des travaux :

 

 

 

 

 

 

Ils se sont déroulés tantôt en plénière, tantôt en commissions et se sont appesantis sur les sujets suivants :

  • L’examen de l’action des différentes Cellules Nationales de Coordination (CNC) en lien notamment avec le bilan de la mise en œuvre des engagements de Bobo Dioulasso, l’évolution du contexte dans lequel se déroule l’activité d’élevage dans chacun des pays et la situation des jeunes ; cet examen s’est soldé par une grande satisfaction sur un triple plan :
  1. Celui de la veille sur la situation de l’élevage et l’avancée des politiques publiques nationales et sous-région ales ;
  2. Celui de la représentation des intérêts des éleveurs membres de l’APESS;
  3. Et celui de la coordination de l’action des éleveurs dans les différents pays de l’espace APESS.

Une recommandation à poursuivre et à approfondir la tenue des engagements pris dans ce cadre à l’AG de Bobo Dioulasso en juin 2015 a conclu cet exercice.

  • Le traitement de la question de l’éloignement des jeunes par rapport à l’élevage et de marginalisation de plusieurs d’entre eux qui est devenue une préoccupation majeure chez les éleveurs liés à la tradition car elle menace leur survie et leur intégration, et compromet les possibilités d’évolution de leurs activités.

Les travaux en commission, restitués, amendés et adoptés en plénière ont conduit à constater que les réponses actuelles sont insuffisantes ou inadaptées, et cherché des voies nouvelles pour mieux comprendre les données du défi de la jeunesse. Aussi, après des échanges féconds, il a été recommandé :

  1. La poursuite et l’approfondissement de la réflexion ;
  2. L’engagement de la responsabilisation des jeunes dans la conduite de l’élevage.

Il faut retenir que la gravité de cette question, au regard des dirigeants de l’APESS, a justifié le choix du thème de l’AG 2017 de l’APESS « « les jeunes et la transformation de l’exploitation familiale : nos responsabilités en tant qu’éleveurs liés à la tradition ».

  

  • L’approfondissement de l’analyse de la situation spécifique des femmes dans la société et dans la communauté pastorale.

La création d’un espace-femmes, en parallèle des différentes instances de l’APESS, a été consacrée à cette 24ème AG de l’APESS ; celui-ci permettra de booster, de mettre en synergie et d’intégrer les intelligences et les forces des femmes pour un devenir plus serein des éleveurs APESS. Sur le plan organisationnel, il s’agira de mettre en place des comités de femmes APESS au niveau des régions APESS d’un pays, des sections au niveau des pays, des fédérations au niveau des pôles et d’une confédération pour l’ensemble de l’espace APESS.

C. De l’amendement des textes fondamentaux : 

Une Assemblée Générale Extraordinaire a servi de cadre pour la modification des textes fondamentaux de l’APESS. À ce niveau il y a deux  faits majeurs à retenir :

 

  1. La création d’un poste de Président d’honneur et,
  2. Celle de la mise en place d’un Espace-femmes au sein du dispositif organisationnel de l’APESS avec leurs traductions dans les textes fondamentaux de l’association (Statuts et Règlement intérieur).

 

Il faut souligner que c’est à l’unanimité de l’ensemble des participants que tout cela a été fait : ainsi le Général RTD (à la retraite) Muhammadu BUHARI, Président sortant de l’APESS et actuel Président de la République Fédérale du Nigéria, a été élu Président d’honneur de l’APESS.

D. Du renouvellement du Conseil d’Administration :

Le renouvellement du Conseil d’Administration (CA) de l’APESS a eu lieu dans une ambiance fraternelle et chaleureuse. Ainsi, le fait majeur a été l’élection, à l’unanimité de Amadou Hamdoum DICKO, Emir de Baraboulé, au poste de Président de l’APESS. Le Docteur Ibrahima Aliou a été reconduit au poste de Secrétaire Général.

 

  

Le nouveau Conseil se compose ainsi qu’il suit (voir tableau) :

Poste Nom & Prénoms Pays
01 Président DICKO Amadou Hamadoum Burkina Faso
02 1er Vice-président BA Ousmane Modi Sénégal
03 2ème Vice-président Youssoufa Yaya Cameroun
04 Secrétaire Général Dr Ibrahima Aliou Cameroun
05 Membre / Représentante femmes Pôle Centre-Ouest BARRY Fatoumata Mali
06 Membre / Représentante femmes Pôle Ouest KA Sadjo Gankal Sénégal
07 Membre / Représentante femmes Pôle Centre-Est Fadimatou Balla Cameroun
08 Membre / Bureau confédéral femmes À pourvoir
09 Membre / Bureau confédéral femmes À pourvoir
10 Membre / Président CNC À pourvoir Bénin
11 Membre / Président CNC DIALLO Djibilirou Burkina Faso
12 Membre / Président CNC À pourvoir Cameroun
13 Membre / Président CNC DEM Sorrie Gambie
14 Membre / Président CNC BALDE Mamudo Guinée Bissau
15 Membre / Président CNC CISSÉ Hamidou Mali
16 Membre / Président CNC KHATAR CHEIKH AHMED Mauritanie
17 Membre / Président CNC SEYNI Amadou Niger
18 Membre / Président CNC Dr JALO Buba Nigéria
19 Membre / Président CNC À pourvoir Tchad

E. De la cérémonie de clôture :

Organisée dans l’après-midi du samedi 28 octobre 2017 à Yaoundé, la cérémonie de clôture de la 24ème AG de l’APESS a débuté par des lectures, celle des conclusions et celle d’une motion de remerciements ; elles ont faites respectivement par Mairama Haman Bello et Hindatou Amadou, toutes deux du Secrétariat Général.

Le mot de clôture a été prononcé par le tout nouveau Président de l’APESS ; au cours de celui-ci Monsieur Amadou Hamadoum DICKO a exprimé la profonde gratitude de l’APESS  à divers endroits :

  • À Son Excellence Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat du Cameroun pour sa pertinente politique en faveur de l’élevage et d’éleveurs;
  • À L’ensemble du Gouvernement camerounais pour son accompagnement à l’APESS;
  • Aux diverses et multiples personnalités administratives, techniques, coutumières, religieuses et pastorales du Cameroun, pour leur inestimable contribution à la réussite de la 24ème AG de l’APESS ;
  • À la Société de développement du coton (SODECOTON) du Cameroun et à son DG pour leur soutien financier et technique au déroulement de l’événement ;
  • Aux organisateurs et aux artistes animateurs pour leur don-de-soi.

Respectant ses traditions, c’est après une lecture de poèmes par des éleveurs (hommes et femmes) auteurs de messages poétiques et pathétiques portant sur l’élevage, les éleveurs, la culture des éleveurs et sur  les bienfaits de la diversité, de la complémentarité, de la tolérance et de la solidarité universelles, que la cérémonie a pris fin dans une ambiance de satisfaction générale.

 

  

F. Des soirées culturelles :

Une fois encore, l’APESS, travaillant à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel pastoral, notamment musical, a, tous les soirs qu’ont duré sa 24ème AG, organisé des soirées culturelles ; c’était dans la Salle des fêtes du Complexe International de la Gaité de Yaoundé. Les brillants artistes qui en ont assuré l’animation provenaient du Nigéria et du Cameroun, notamment l’artiste camerounais de renommée internationale Babba Sadou.

 

Mention spéciale : à  Hadjiya AISHA ATIKU BAGUDU, épouse de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de l’Etat de KEBBI du Nigéria qui était l’invitée d’honneur de l’AG, qui est venue avec une forte suite et qui a suivi les travaux de bout-en-bout avec de fortes et encourageantes interventions.

Hamidou TIÉMOGO

Chargé de la Communication

et des Relations extérieures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017: APESS Afrique | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress