DECLARATION DE COTONOU

Considérant, le rôle clé et l’apport du pastoralisme dans le développement économique, social et culturel de nos pays et régions ;

Considérant, le rôle de l’éducation/formation professionnelle pour l’intégration politique, économique et sociale de la jeunesse pour une transhumance apaisée

Considérant, que les Etats d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale se sont engagés dans le mouvement de l’Education Pour Tous (EPT) visant à assurer une éducation de base de qualité pour les enfants jeunes et adultes (ODD 4).

Considérant, le caractère innovant et les acquis importants du Programme d’Education et de formation des Populations Pastorales en zone transfrontalière grâce à l’accompagnement de la Coopération Suisse ;

Considérant, les conclusions des première et deuxième session du comité d’orientation tenues respectivement à Niamey au Niger (2015) et Abuja au Nigeria (2016) ;

Considérant, les conclusions de cette présente session sous le thème :« pérenniser les acquis du PREPP pour de meilleures perspectives de la jeunesse en milieu d’éleveurs pasteurs » ;

Nous, Ministres en charge de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’emploi, de l’agriculture et de l’élevage des pays du PREPP

Remercions la Coopération Suisse et l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane pour leur appui aux Etats dans le domaine de l’Education et de la formation professionnelle des populations pastorales notamment les éleveurs transhumants ;

Demandons à la CEDEAO de coordonner l’harmonisation des programmes d’éducation/formation professionnelle en faveur de la jeunesse pastorale en zones transfrontalière ;

Nous nous engageons à :

  1. Prendre en compte la problématique de l’éducation/formation professionnelle des éleveurs transhumants dans les politiques nationales d’éducation
  2. Désigner des points focaux PREPP dans les Ministères concernés pour la mise en œuvre et le suivi des recommandations
  3. Demandons aux collectivités territoriales d’intégrer dans leur nomenclature budgétaire la question d’éducation/formation professionnelle au profit des jeunes éleveurs pasteurs.

Fait à Cotonou, le 25 juillet 2018

 

Ont signé

 

Les Ministres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018: APESS | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress