Les CNC du Pôle Centre-Ouest de l’APESS se musclent pour les plaidoyers.

Du 14 au 16 décembre 2015 il s’est tenu à Kombissiri (40 KM au Sud de Ouagadougou) un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer au profit des membres des Cellules Nationales de Coordination (CNC) du Pôle Centre-Sud de l’APESS qui couvre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Cet atelier a été organisé dans le cadre de la mise en œuvre par l’APESS des activités du projet GALO (Gouvernance Associative et Leadership des Organisations d’éleveurs) financé par l’Union Européenne et mis en œuvre en partenariat avec le GRET ; il été animé par Imma De Miguel d’OXFAM. Il faut souligner qu’OXFAM est depuis quelques années un partenaire de l’APESS dans les actions de plaidoyer notamment dans le cadre de la « Campagne CULTIVONS ».

Il faut souligner que l’atelier a été financé par la Fondation de France à travers le projet PENAO (Plaidoyer des Éleveurs pour Nourrir les villes d’Afrique de l’Ouest) ;  le PENAO est en synergie d’action avec le GALO dans l’accompagnement des leaders de l’APESS à la recherche d’une plus grande prise en compte de leurs préoccupations dans les politiques publiques.

Au cours d’une sobre cérémonie d’ouverture de l’atelier, le 1er Vice-président de l’APESS, Monsieur Amadou Hamadoun DICKO, à souhaité la bienvenue et prodigué des conseils à tous les participants ; au nom du Conseil d’Administration, il a encouragé la formatrice Imma De Miguel à dispenser sans retenue ses connaissances en plaidoyer aux participants avant d’adresser ses félicitations

à El Hadj Modibo Oumarou, Coordinateur du CRIPA/APESS de Dori et à Mme Hindatou Amadou, Coordinatrice du projet GALO au Secrétariat Général de l’APESS.

–  Les membres des CNC de l’APESS au Burkina, au Mali et au Niger connaissent aujourd’hui mieux l’importance du plaidoyer dans le cadre de leurs actions et responsabilités et en relation avec l’axe 3 du DOS ;

Aux termes de 72 heures d’intenses travaux les participants ont atteints les résultats qui étaient attendus de cet atelier :

–  Les participants à la formation ont acquis des techniques de plaidoyer;

–  Les participants savent faire la différence entre les actions à mener à différents niveaux d’intervention et ont bien saisi leur rôle et responsabilité dans la défense des intérêts de leurs membres.

–  Un apprentissage de choix de thèmes et de planification de plaidoyers dans leurs pays respectifs en fonction de leur réalité a été effectué.

L’ensemble des participants s’est réjoui de ce renforcement de capacité et s’est engagé à mettre en œuvre de manière idoine et bénéfique leurs nouveaux acquis et ce au profit de l’ensemble des membres de l’APESS dans leurs pays.

Le 1er Vice-président de l’APES, le Coordinateur du CRIPA de Dori et la Coordinatrice du projet GALO ont tous exprimé solennellement leur entière satisfaction à la formatrice qui, elle, a réaffirmé sa constante disponibilité à accompagner l’APESS. Les 1er Vice-président de l’APESS a encouragé les bénéficiaires de la formation à se mètrent résolument au travail pour des victoires toujours plus éclatantes de l’APESS.

Par Hamidou TIEMOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017: APESS Afrique | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress