Sécurité alimentaire, nutritionnelle et agriculture durable (SANAD) en Afrique de l’Ouest et du Centre : Des OPR et OSC se sont concertées autour.

Du 19 au 23 avril 2021, s’est tenu à Koudougou au Burkina Faso, le troisième Atelier régional de renforcement de la concertation des OPR/OSC sur le dialogue et la gouvernance des politiques de sécurité alimentaire, nutritionnelle et agriculture durable (SANAD).

L’atelier a regroupé les membres du Cadre d’engagement d’interpellation PREGEC (ROPPA, RBM, ROAC, APESS, AFAO, RECAO, POSCAO, OXFAM, SOS Sahel, FIAB, Afrique Verte, RESIMAO), les partenaires notamment AT-AGRER ; le CILSS, l’UEMOA, et la CEDEAO.

Ce troisième atelier participe de l’accompagnement du CEI PREGEC à mener des réflexions collectives sur les questions stratégiques concernant ses missions, définir les orientations des actions à mettre en œuvre pour renforcer la synergie d’action entre les membres (OPR, OSC et secteur privé) sur le dialogue et la gouvernance des politiques de Sécurité Alimentaire, Nutritionnelle et Agriculture Durable (SANAD).

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président de APESS, la Présidente du collège des femmes du ROPPA et la Coordinatrice du PAGR-SANAD. Elle a été marquée par deux allocutions, celle de Madame Soukeyna DIAW, Coordonnatrice régionale du PAGR SANAD et de Madame Halima TIOUSSO, Présidente du Collège des femmes du ROPPA, représentant le Président du Conseil d’Administration du ROPPA.

Les travaux ont été structurés autour de treize (13) sessions clés qui ont porté sur:

  1. L’Introduction et les concepts de base sur l’alimentation, la nutrition résilience, la sécurité alimentaire, la sécurité nutritionnelle, la sécurité sanitaire des aliments ;
  2. Les dimensions Intersectorielle et Interdisciplinaire de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle : aspects institutionnels et programmatiques ; 
  3. Les Outils/Méthodologie d’analyse de la sécurité alimentaire et nutritionnelle & la résilience
  4. L’Outil d’Analyse et Mesure de la Résilience (AMR) ;
  5. Les plans nationaux de réponses (PNR) ;
  6. Le Réseau des sociétés ou offices chargées de la gestion des stocks de sécurité alimentaire ;
  7. La Politique Agricole de l’Union (PAU) de l’UEMOA ;
  8. Le Projet d’Appui au Renforcement des Dispositifs de Préventions et de Gestions des Crises Alimentaires et Nutritionnelles en Afrique de l’Ouest et au Sahel ;
  9. Le Suivi de la campagne agricole par le Cadre d’engagement et d’interpellation du PREGEC ;
  10. Le Bilan du processus de mise en place des Comité de Veille Citoyenne et Parlementaire (CVCP) ;
  11. La présentation sur l’introduction du processus de réalisation des notes argumentaires ;
  12. La proposition de Grille d’analyse provisoire ;
  13. La feuille de route pour les suites. 

Des recommandations à l’endroit des OIG, des États, des OPR, des OSC et du secteur privé ont été adoptées au regard des principales discussions et conclusions de l’atelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021: APESS | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress