La SNV a outillé les OSC-ONG en plaidoyer

APESS

Sous l’égide de la SNV, , l’APESS a participé du 30 mai au 02 juin 2016 à Ouagadougou à un atelier visant à renforcer les capacités des OSC-ONG en matière de plaidoyer et à définir un plan de travail sur les politiques d’agriculture, de pastoralisme et des énergies renouvelables.

Un résumé de l’atelier en sept (7) points par Monsieur Modibo Oumarou, Coordinateur du Centre régional APESS de Dori, participant :

  1. La SNV a démarré un nouveau projet intitulé « Dialogue & Dissent for Strategic Patnership » de concert avec IFPRI. Le projet porte sur le plaidoyer porté par les Organisations de la Société Civile (OSC) et Organisations Non Gouvernementales (ONG) locales de développement afin d’influencer les politiques et les décisions. Il s’articule autour de 04 thèmes : Food & Nutrition Security (FNS), Resilience, WASH et Renewable Energy. Le projet est mis en œuvre dans 6 pays à travers le monde : Burkina Faso, Ghana, Kenya, Rwanda, Indonésie et Honduras. Il est fiancé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas pour une durée de 5 ans. Le projet permettra aux OSC d’exprimer efficacement des points de vues alternatifs ou dissidents dans un contexte dynamique et de plus en plus global. Ce rôle est essentiel pour maintenir les décideurs politiques et les entreprises à rendre compte, et un moyen pour les OSC de contribuer à la croissance et le développement inclusif et aider à réduire les inégalités. La mise en œuvre du projet se fera à travers (i) Renforcement de capacités des OSCs et ONGs, (ii) Création et dissémination de preuves (iii) Appui aux plans de plaidoyers des OSCs et ONGs.
  2. A l’issue du processus de sélection sur la base d’une manifestation d’intérêt des OSC et de remplissage d’un formulaire de déclaration des capacités d’une trentaine de pages, la SNV a retenu neuf OSC[1]sur trois thématiques principales : i) Sécurité alimentaire et nutritionnelle 4 osc, ii) Résilience des communautés pastorales, 2OSC  et iii) Énergies renouvelables, 3 OSC
  3. L’APESS a été retenue pour la thématique résilience des communautés pastorales.
  4. C’est dans ce cadre qu’un atelier de renforcement des capacités des OSC a été organisé à Ouagadougou à l’Hôtel Amiso du 30 mai au 2 juin 2016. Cet atelier visait à renforcer les capacités des participants en matière de plaidoyer et à définir un plan de travail clair contribuant à une meilleure prise en compte des OSC dans les politiques en matière d’agriculture, de pastoralisme et des énergies renouvelables.
  5. De manière spécifique il s’agissait de :i) permettre aux participants de se connaitre et construire une base de collaboration sur le programme de plaidoyer basé sur l’évidence, ii) situer le contexte, les méthodes de plaidoyer basé sur l’évidence et les résultats envisagés par le projet, iii) analyser les outils et instruments d’élaboration d’un plan de plaidoyer et iv) s’accorder sur un plan de travail.

apess

  1. Au cours de cet atelier auquel le Président de la CNC APESS Burkina  Faso et le Coordinateur du CRIPA de Dori ont pris part a abordé les questions suivantes : i) Connaissance de la SNV, ii) Informations générales sur le projet Voice for Change : Voix pour le Changement, iii) Le plaidoyer, les approches et les techniques d’élaboration d’un plan de plaidoyer, iv) le leadership et compétences réquises, v) les techniques de négociation, vi) les techniques de communication dans le domaine du plaidoyer, vii) la théorie de changement. Ces aspects ont été développés par une équipe composée des cadres de SNV du siège et du Burkina Faso et une Consultante. Les travaux ont été organisés sous forme de travaux en plénière alternés avec des travaux de groupe. Une feuille de route allant de juin à Décembre a été élaborée et sera mise en œuvre de manière rigoureuse. D’ores et déjà un Mémorandum for Understanding (MoU) ou protocole d’accord sur une période allant de juin 2016 au 31 décembre 2017 a été transmis aux OSC pour amendement et observations. Un contrat de prestation spécifique sera signé avec chaque OSC sur la base des activités identifiées. Il faut noter que les OSC d’une même thématique seront amenées à travailler ensemble. Pour notre cas, c’est la Plateforme Nationale de Sécurisation des Ménages Pastoraux (PASMEP) qui est notre partenaire. Nous travaillons déjà avec ce dernier sur le plaidoyer en faveur de la promotion du lait local.

L’APESS a été honorée au cours de cet atelier dont la clôture a été prononcée par le Président de la CNC Burkina Faso.

Par Modibo Oumarou, Coordinateur du CRIPA / APESS de Dori

[1] APESS, PASMEP, UNPRB, FEPAB, CEAS, FNGN, COPSAC, OCADES, AGEREF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017: APESS Afrique | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress