COMMUNIQUE de la session ministérielle et RAPPORT des experts lors de la Concertation régionale de Haut Niveau pour une transhumance transfrontalière apaisée

A télécharger ici :

Le Communiqué de la session ministérielleCOMMUNIQUE session ministérielle

Le Rapport de la réunion des expertsRapport de la réunion des experts 14 et 15 novembre 2018

A l’initiative conjointe de la CEDEAO, du Gouvernement de la République du Bénin et du Réseau Billital Maroobé (RBM) s’est tenue à Cotonou, au Bénin, les 14 et 15 novembre 2018, la réunion des experts, préparatoire à la cinquième édition de la Concertation régionale de haut niveau pour une transhumance transfrontalière apaisée entre le Sahel et les pays côtiers.

La rencontre a regroupé six principaux groupes d’acteurs, à savoir :
(i) les experts représentants des 8 Etats initiateurs de la Concertation de haut niveau ( Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Nigeria, Togo) ;
(ii) les Organisations inter-gouvernementales (OIG), en l’occurrence la CEDEAO, le CILSS, l’UEMOA et le Conseil de l’Entente ;
(iii) les Organisations professionnelles agricoles, pastorales et d’éleveurs, ainsi que les représentants de la société civile et du secteur privé (APESS, RBM, ROPPA, CORET, COFENABVI-AO) ;
(iv) les partenaires techniques et financiers (UE, USAID, FAO, Banque Mondiale, BAD, BID, BOAD, BCEAO, AFD, DDC) et institutions d’appui et de facilitation ( CSAO/OCDE, Hub Rural) ;
(v) les organismes de recherche et de développement agricole (CIRAD) ; et (vi) les Organisations non-gouvernementales et agences-conseils (CARE, SNV, AFL, Inter-réseaux, Peace Nexus).

Objectifs poursuivis et résultats attendus de la rencontre

Objectifs visés par la Concertation régionale de haut niveau

L’objectif de la Concertation régionale de haut niveau sur la transhumance transfrontalière est de contribuer à l’amélioration de la gestion des flux de transhumance transfrontalière, en fournissant aux décideurs politiques des informations leur permettant de prendre des décisions stratégiques et opérationnelles relatives aux déplacements des animaux entre les pays sahéliens et les pays côtiers.

4. Dans ce cadre, les objectifs spécifiques de la 5ème édition de la concertation de haut niveau visent à :
a) Evaluer l’état de mise en oeuvre des recommandations formulées lors de la 4ème édition de la rencontre régionale de haut niveau ;
b) Faire le bilan de campagne de la transhumance dans les différents pays et définir la programmation de celle de 2018/2019 ;
c) Examiner l’état de mise en oeuvre des recommandations de la réunion ministérielle d’Abuja sur les conflits agriculteurs-éleveurs ;
d) Engager un dialogue de haut avec les partenaires techniques et financiers, en vue de l’accompagnement des Etats pour le financement de la mise en des composantes nationales du PRIDEC ;
e) Échanger sur les dynamiques régionales en cours ou envisagées (Offensive Lait, Note conceptuelle de la FAO sur le développement territorial et la mobilité pastorale, etc.).
f) Examiner les modalités de relance de la « Task Force Elevage et Pastoralisme » et le nouveau format de la Concertation régionale de haut niveau pour une transhumance transfrontalière apaisée et sécurisée au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Résultats attendus
Les résultats attendus à la fin de la Concertation de haut niveau les suivants :
a) Le niveau de mise en oeuvre des recommandations formulées lors de la 4ème édition de la rencontre régionale de haut niveau est évalué ;
b) Le bilan de campagne de la transhumance 2017/2018 est réalisé et la programmation de celle de 2018/2019 faite ;
c) L’état de mise en oeuvre des recommandations de la réunion ministérielle d’Abuja sur les conflits agriculteurs-éleveurs est fait ;
d) Des engagements sont pris par les partenaires techniques et financiers en vue de l’accompagnement des Etats dans la mise en des composantes nationales du PRIDEC ;
e) L’examen des initiatives en cours ou envisagées est faite et leur pertinence et cohérence sont évaluées ;
f) Les modalités de relance de la « Task Force Elevage et Pastoralisme » et le nouveau format de la Concertation régionale de haut niveau sont validés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018: APESS | Awesome Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress